Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

freres humains

bonne fête

Publié le par emma

.

bonne fête

Raymond Isidore, ( maison Picassiette, Chartres)

Voir les commentaires

brumes de novembre

Publié le par emma

brumes de novembre
avec la collaboration de eperluette, et barbouille
 
Parfois il faut penser
à tous les pauvres morts
dessous les chrysanthèmes,
sous le marbre arrogant
ou les simples graviers,
dans un pauvre carré,
ou ceux bien alignés
par milliers sur des plaines
si paisibles et si vertes.
 
La mort est sans nul doute
D'un ennui bien mortel
Pour qui ne peut sentir
Le vent sur son visage,
la chaleur d'une main,
le sable sous ses pieds...
 
Il faut penser à eux
Les morts vieux tout usés
Se demandant encore
Si ça vaut l'coup
Si ça vaut l'coup d'vivre sa vie…
Ceux stupéfaits, ou furieux
de ne pas avoir  pu
terminer la partie...
Et les tout petits morts
qui ont si peu vécu,
ou qui n'ont pas voulu…
Aussi les vieux morts jeunes
ceux des neiges d'antan
Eparpillés, atomisés
dans des éclats rouillés,
d'obus, de boucliers
ou bien des pierres taillées.
 
Parfois il faut penser
A tous les pauvres morts...
Quoiqu'en dise le poète,
On ne voit pas leurs ombres
glisser entre les ifs.
Pas de chuchotement
quand le soir est venu.
Rien que le bruissement
Des feuilles de peuplier
 
 

Voir les commentaires

et alors ?

Publié le par emma

 

jamais vu un humain qui lève la patte ?

et alors ?

.

Voir les commentaires

je sais pas toa...

Publié le par emma

mais moa j'dirais qu'il va pleuvoir

je sais pas toa...

cliché Jean Pierre

bonus ... Clic

Voir les commentaires

C'était la der

Publié le par emma

C'était la der
(merci, J Pierre)

(merci, J Pierre)

Ah ! si j'échappe à l'hécatombe, comme je saurai vivre ! Je ne pensais pas qu'il y eût une joie à respirer, à ouvrir les yeux sur la lumière, à se laisser pénétrer par elle, à avoir chaud, à avoir froid, à souffrir même. Je croyais que certaines heures seulement avaient du prix. Je laissais passer les autres.

Si je vois la fin de cette guerre, je saurai les arrêter toutes, sentir passer toutes les secondes de vie, comme une eau délicieuse et fraîche qu'on sent couler entre ses doigts. Il me semble que je m'arrêterai à toute heure, interrompant une phrase ou suspendant un geste pour me crier à moi-même : "Je vis ! je vis !"

Et dire que tout à l'heure, peut-être, je ne serai qu'une chair informe et sanglante au bord d'un trou d'obus !

Caporal Paul Lintier , tué le 15 mars 1916. 

la suite  ici      clic

 

Voir les commentaires

le dragon vert émerge de la mer

Publié le par emma

*

le dragon vert émerge de la mer

*

Voir les commentaires

le bonheur est dans le pré

Publié le par emma

 

(cliquer sur la flèche pour quelques minutes de bonne humeur)

le bonheur est dans le pré
le bonheur est dans le pré

*

Voir les commentaires

Sieste

Publié le par emma

*

Sieste

*

Voir les commentaires

Anniversaire !

Publié le par emma

cliché Brigitte,  référence    clic  

bonus.... clic

 

Voir les commentaires

j'suis pas là !

Publié le par emma

j'suis pas là !

*

Voir les commentaires

les vieux

Publié le par emma

*

les vieux

bonus >>>> clic

 

Voir les commentaires